Les confessions d'une accro du shopping, Sophie Kinsella

Publié le par La cerise

 Note générale: 3/5
Fun factor: 5/5
Titre en VO (anglais): The secret dreamworld of a shopaholic

Après vous avoir parlé de la chick-lit du Xe siècle, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un article sur l'auteur qui représente pour moi la chick-lit au meilleur niveau, Sophie Kinsella, pour vous conseiller à tous (oui à tous, car les mecs aussi ont le droit de rigoler)  sa célèbre série "accro du shopping" ("shopaholic" en VO).

Alors déjà, 1er point, et le plus important: c'est franchement hilarant. L'humour du livre repose en grande partie sur la personnalité de l'héroine qui est incapable de résister à ses pulsions consommatrices (si je ne craignais pas de perdre le lecteur 1/2 qui s'est égaré ici, je vous parlerais de la "mécanique plaquée sur le vivant " de Bergson). Enfin, pour résumer tout de même l'histoire: la "shopaholic", c'est Becky Bloomwood, 25 ans, journaliste financière londonienne, constamment dans le rouge à cause de ses diverses crises de shopping. Elle va prendre de bonnes résolutions, rencontrer (peut-être) l'amour... tout ca en passant par les situations les plus absurdes et les plus tordantes. 

Ce qui fait l'intérêt de cette série, c'est l'équilibre fragile et assez fin finalement que l'auteur réussit à créer entre l'identification à la "shopaholic" qui vient de son caractère charmant et énergique, et le côté totalement fou du personnage  qui crée des situations du plus haut comique. 
C'est pourquoi, finalement, je tempérerais peut-être ce que j'ai dit au début de l'article sur l'intérêt que peut avoir ce livre pour des lecteurs masculins: ils risquent d'être un peu énervés par l'héroine qui représente un peu un condensé des défauts féminins et pour cette raison de ne pas trouver le livre divertissant, ce qui serait dommage. Je leur conseillerais donc plutôt le pendant masculin de Sophie Kinsella, Stephen Clarke et son fameux bouquin " God save la France " ( "A year in the merde" en VO) qui fera peut-être l'objet d'un futur article.

Enfin, personnellement je suis fan de l'ensemble de la série (il y  a notamment dans "l'accro du shopping à New York", le 2e opus, un passage mythique où Becky va visiter un couvent dans la campagne anglaise vêtue uniquement d'un t-shirt Calvin Klein... tiens un détail qui va peut-être ramener les faveurs des lecteurs masculins :) ); j'en profite églament pour vous recommander ses autres livres, en particulier "Can you keep a secret?" qui devrait intéresser les filles qui étudient ou travaillent dans le domaine du commerce/marketing, et "The undomestic goddess" où toutes les working girls se reconnaîtront peu ou prou...

En tous cas grâce à ses bouquins vous aurez des heures de rire et de plaisir facile, alors profitez-en!



 

Publié dans Critiques de livres

Commenter cet article

La cerise 07/05/2009 15:20

coucou lorelei! Merci pour ta visite et ton com! Oui, ma soeur m'avait parlé de Madeleine Wickham, mais ça m'avais semblé moins drôle au premier regard, alors je n'avais pas tenté... mais si ça te plaît je me repencherais dessus si je cherche à me refaire un stock de livres sympas pour les vacances par exemple!

Lorelai 07/05/2009 15:16

Hé baby !
Merci pour ce blog de bonnes idées et si des articles te tentent sur d'autres bouquins, n'hésite pas
Une note : sophie kinsella écrit également sous le pseudo madelaine wickham (un livre : la madone des enterrements). Les livres sont moins colorés que ceux publiés sous kinsella mais très fins.

Biz ma belle